Je suis tombée amoureuse d’un personnage de manga

Mar 22, 2021 | Podcast

Bonjour,

Je m’appelle Sophie, j’ai 19 ans et je suis étudiante en lettre.

Depuis toute petite, je regarde des mangas et des animés.

Mes premiers mangas, je les ai découverts grâce à mon père qui a partagé avec moi sa collection de DBZ.

Très vite j’ai lu d’autres mangas et je suis devenue une vraie passionnée.

J’ai découvert de nouveaux mangas, de nouveaux thèmes… c’est un univers incroyable ! Il existe des dizaines de milliers de mangas différents sur tous les sujets.

À l’adolescence, je passais mon temps à lire ou à regarder des mangas et des animés.

En grandissant, les mangas sont devenus comme une sorte de refuge émotionnel pour moi.

J’avais même des mangas et des animés spécifiques que j’aimais lire ou regarder selon mon humeur.

Quand j’étais stressé, quand j’étais en colère ou quand je me sentais mélancolique, j’avais un animé ou un manga qui m’apportait à chaque fois le soutien émotionnel dont j’avais besoin.

Côté sentimental, je n’ai jamais vraiment connu de relation de couple sérieuse. Je suis sorti quelques fois avec quelques garçons, mais ça s’est arrêté à un ciné ou un mcdo et rien de plus.

Et puis, je me suis rendu compte que j’étais plus attiré par les garçons que je voyais dans les mangas que par les garçons que je côtoyais dans mon lycée.

C’était des mondes complétement différents.

Puis vers l’âge de 17 ans, j’ai découvert un animé japonais. Dans cet animé, j’ai rencontré pour la première fois ce Garçon pour qui j’ai eu un énorme coup de cœur.

D’ailleurs je dis rencontré alors que le mot exact ça devrait être « j’ai vu ».

Je précise, c’était un animé, et pas un manga papier.

À chaque fois qu’il apparaissait sur mon écran je sentais mon cœur s’emballer.

Je me suis senti bête au début et plutôt honteuse de ses sentiments que j’étais en train de développer pour un personnage d’animé.

Mais ce personnage me fascinait et j’en suis tombé amoureuse.

Ça fait presque 2 ans et je continue aujourd’hui à regarder en boucle cette série où ce garçon apparait.

Je fais des fans art de lui, je n’arrête pas de penser à lui, je regarde même l’animer en japonais pour entendre sa voix originale.

Je rêve de lui, qu’on est ensemble et qu’on s’aime dans un univers qu’on partage.

Mais de l’autre côté, je suis aussi de plus en plus malheureuse.

Malheureuse parce que je ne pourrais jamais le rencontrer, parce qu’il n’existe pas.

Mais aussi malheureuse parce que je ne peux en parler à personne.

Les quelques amis à qui j’en ai parlé me disent qu’on ne peut pas développer de l’amour pour un personnage de fiction. Que c’est complétement débile et que je devrais arrêter de regarder cet animé.

J’ai essayé plusieurs fois d’arrêter, mais ça me rend encore plus malheureuse de ne pas le voir.

J’aimerais savoir quoi faire, j’aimerais tellement que ce personnage soit vivant.

 

Je suis amoureuse d’un personnage de Manga que faire ?

 

 
Merci pour ce témoignage Sophie. Maintenant je vais te donner mon ressenti.

Ce que tu vies actuellement Sophie, c’est loin d’être bête ou idiot comme situation. Et tu es loin d’être la seule à vivre ce type d’histoire.

Tu as développé ce qu’on appelle une relation para sociale.

Une relation para sociale, c’est une relation amicale qu’on développe avec une personne qu’on ne connait pas. À force de voir une personne à la télé, dans des films, sur YouTube ou d’autres réseaux sociaux, on développe de la sympathie pour elle.

On l’observe sous différents angles et à force de l’observer, on apprend à la connaitre en détails. On a l’impression qu’elle fait partie de notre vie et qu’elle est même devenue comme une sorte d’ami.

Des relations para sociales, on en vit tous, de notre côté avec une ou plusieurs personnes dont on aime le contenu sans pour autant connaitre intimement cette personne.

Dans ton cas, cette relation para sociale s’est transformé petit à petit en attirance amoureuse.

La personnalité du personnage en question t’a séduite. Tu as appris à connaitre à le connaître au fur et à mesure. Ce personnage est devenu pour toi un idéal.

Cette attirance, elle s’est renforcée inconsciemment, jusqu’à envahir tes pensées et tes rêves.

Dans ton cas, le problème vient aussi de la fréquence.

Ton habitude d’utiliser les mangas et les animer comme refuge émotionnel n’ont fait que renforcer la fréquence d’observation de ce personnage.

Tu observes de manière continue, ce personnage, évoluer devant tes yeux. Regarder cet idéal masculin tous les jours, c’est devenu nécessaire pour toi. Il devient compliqué de revenir dans la sphère réelle.

Tu as oublié de façon inconsciente que ce personnage n’existait pas. Même si tu as conscience de sa non-existence, quand tu penses à cette personne, tu penses à elle comme si c’était quelqu’un de vivant.

Je sais que c’est compliqué, mais il va falloir que tu sortes de cette situation.

Et si tu veux avancer, il va falloir faire quelques sacrifices. Le plus dur d’entre eux, ça va être d’arrêter de regarder de façon régulière cet animé.

Je sais que c’est compliqué, surtout du fait que, comme tu le dis toi-même, les mangas et animés sont un refuge émotionnel pour toi.

Mais si tu veux l’oublier et passer à autre chose, comme dans une vraie relation, il va falloir que tu renonces à le voir et que tu t’efforces à ne plus penser à lui.

Pour ça je te conseille de trouver un autre refuge émotionnel. Je ne te demande pas d’arrêter complétement les mangas et animés, mais tu dois clairement ralentir ta fréquence de consommation. Ça serait bien également d’éviter l’animer en question, du moins pendant un temps.

Il faut que tu sortes un peu de l’univers des mangas, que tu testes de nouvelles choses.

Apprends à jouer d’un instrument, apprend la peinture, fais une activité en club ou en association. Jusqu’à présent tu étais dans ta zone de confort avec les mangas et les animés. Il va falloir que tu sortes un peu de cette zone.

Il faut que tu prennes part à une activité ou tu seras actrice et pas simplement spectatrice. Ça te fera le plus grand bien.

Tu peux aussi solliciter un accompagnement avec un thérapeute au besoin, il n’y a rien de mal et c’est même idéal de consulter en même temps que tu fais les efforts pour passer à autre chose.

Il faut que tu consacres plus de temps au monde réel. C’est difficile je le sais, surtout à notre époque. Mais en allant plus vers les autres, en cherchant à faire plus d’activité et en devenant plus actrice de ta vie, tu y arriveras sans problème.

Quant à cette expérience amoureuse, prend là pour ce qu’elle a été : une histoire d’amour impossible, mais qui t’a fait grandir. Avec ce premier amour, tu as pu identifier ce qui te plaisait chez un garçon et les traits de personnalité que tu recherches chez quelqu’un.

Plus tu évolueras dans le monde réel, plus il y aura de chance pour qu’un jour quelqu’un qui possède des traits similaires à ton premier amour, apparaisse dans ta vie. Et quand ça arrivera, cette fois-ci, ton histoire d’amour sera bien réelle !

3 Commentaires

  1. Bonjour à toi Sophie,
    Je sais que ce post date un peu, et je regrette de ne le voir que maintenant, mais je tenais malgré tout à réagir, à te donner mon avis, te partager mon expérience, et également nuancer les réponses que tu as pu obtenir après ton témoignage.
    Tout d’abord, il n’y a rien d’anormal dans ce que tu ressens. Les personnages de fiction, quels qu’ils soient, sont créer pour nous évoquer des émotions, des sentiments, plus généralement : de l’empathie. On suit leurs aventures, on s’attache à eux, on les connait de façon intime via leur parcours de vie, leurs expériences et leur vécu. On grandit avec eux, on les aimes. On appel cela des relations parasociales. Je ne pense pas que tu es inconsciemment oublié que ce personnage que tu aimes est irréel, bien au contraire, c’est la frustration de le savoir irréel qui te met dans cette situation aujourd’hui. Je ne t’encourage toutefois pas à couper les ponts avec cet amour fictif. Cette relation est un refuge pour toi, et bien qu’elle soit frustrante, elle a aussi de bon côtés. Tu es avant tout une passionnée, et se séparer de sa passion est rarement une bonne idée. Je ne suis même pas certaine que tu puisses y arriver ! Chassez le naturel, et il revient au galop… Je pense au contraire qu’il faut simplement apprendre à l’accepter. Accepter ce que tu ressens, et accepter que ce ne sera jamais plus qu’une relation fictive. Un rêve. Et c’est beau de rêver, cela fait du bien de rêver, non ? Cela n’empêche nullement de vivre dans le monde réel… J’ai 28ans, et je nourris de profonds sentiments pour deux personnages fictifs depuis l’âge de mes 12 ans. Par ailleurs, je suis en couple dans la vrai vie, je suis amoureuse de mon conjoint et je suis épanouie avec lui. Tu vois, l’un n’empêche pas l’autre. Je suis moi aussi baigné dans l’univers des mangas et des jeux-vidéo depuis l’enfance. Je comprends ce que tu ressens. On mange de l’animé à longueur de temps, on enchaine les histoires, les persos, puis, il y a CEUX qui sortent du lot. Ceux que l’on ne peut pas oublier, qui restent en nous et ne nous quittes plus. Je les remercies d’avoir toujours été a mes côtés personnellement. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et je me suis toujours sentie heureuse, sécurisé et épanouis lorsque je me tournais vers ces amours fictif alors que j’étais au plus mal. Ils offrent du baume au cœur, réchauffe ce dernier. On ne sent jamais vraiment seule. Garde donc le tient prêt de toi, il ne te laissera jamais tomber. Continue de grandir en sa compagnie, il n’y a aucun mal à cela. C’est ton refuge, ton jardin « secret », et si tu as parfois du mal avec le fait qu’il n’existe pas, rappelle toi ceci : il ne serait jamais aussi extraordinaire s’il existait vraiment. Pire, il te décevrais même très certainement. C’est parce qu’il n’existe pas, que tu peux l’imaginer dans sa perfection, celle que tu lui trouves si charmante. N’oublies pas que la vie réel et la vie fictive ne sont pas incompatibles. J’espère que tu trouveras l’équilibre et que tu sauras t’épanouir à l’avenir. Bonne continuation à toi.

    Réponse
  2. Je sais que c ‘est difficile pour toi mais tu peux y arriver! J’ai confiance en toi. Et toi aussi ai confiance en toi. Je te souhaite tout le bonheur du monde.
    Courage
    Cordialement lefonghua

    Réponse
  3. je compatis énormément a la situation de Sophie , pour ma part, étant un garçon le personnage qui fait augmenter les battements de mon cœur est MIKU NAKANO de the quintessial quintuplet, mais personnellement sachant qu’elle n’existe pas, je ne me fais pas de film et espère juste trouver une fille légèrement similaire à elle, même s’il est vrai que je fantasme toujours sur elle malheuresement , et pour info j’ai 16 ans ‘ en tout cas Sophie bonne chance si j’ai pu tourner la page, tu pourras le faire sans souci !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *