J’ai vécu un coup de Foudre à sens unique

Juil 18, 2022 | Podcast

Dans ce podcast, Clotilde nous raconte son histoire. Clotilde vécu un coup de foudre à sens unique. Elle est tombée amoureuse d’un homme qui n’a pas ressenti la même chose de son côté. Voici son histoire.

 

J’ai eu un coup de foudre non réciproque

 

Salut, moi c’est Clotilde. Il y a de cela quelques mois, je suis tombé follement amoureuse d’un homme.

Je tiens à préciser que je ne suis pas spécialement romantique ou fleur bleue. Pourtant, pour la première fois de ma vie, j’ai vécu une véritable coup de foudre.

Je me souviens encore de la sensation provoquée par cet homme, la première fois que je l’ai vu.

C’était son premier jour dans l’entreprise, un autre collègue l’accompagnait pour le présenter à l’ensemble des personnes présentent dans l’open-space.

Quand il est arrivé à mon bureau, j’ai croisé son regard et j’ai senti quelque chose d’inédit. Mon cœur s’est mis à battre très fort et je me suis senti complétement perdu. J’étais tellement déstabilisé que je peinais à m’exprimer correctement. On aurait dit que j’étais en train de faire un AVC.

Cet homme, physiquement, si on est objectif, il n’a rien de spécial. Mais, je ne sais pas. Sa présence, son charisme naturel et les quelques mots qu’il a prononcés pour se présenter m’ont fait chavirer.

Après cette première rencontre un peu embarrassante, j’ai commencé à le croiser chaque jour dans les couloirs de l’entreprise.

Et chaque jour mon cœur s’emballait de plus en plus. Il me fascinait, je m’imaginais avec lui, je fantasmais une vie ensemble, il occupait mon esprit le jour et la nuit.

Mon attirance m’a poussé à agir. J’ai tout fait pour me rapprocher. Ça à plutôt fonctionner. Il est d’une nature très sympathique donc c’était plutôt facile de créer des liens avec lui.

Après plusieurs semaines, je ne pouvais plus ignorer ce que j’avais sur le cœur.

Au cours d’un after work, nous nous sommes retrouvés à un moment tous les 2 seuls, et j’ai saisi l’occasion pour tenter ma chance et lui avouer qu’il me plaisait énormément.

Malheureusement, ce n’était pas réciproque.

Il m’a très gentiment expliqué qu’il ne ressentait pas la même chose et qu’il ne pouvait pas me proposer autre chose que de l’amitié.

Je dois avouer que j’ai eu du mal à cacher ma déception. Mais, même si ma fierté était un peu atteinte, j’ai apprécié ses mots et sa gentillesse.

D’autant plus qu’il aurait très bien pu mentir sur ses sentiments, profiter des miens et me jeter sans remords par la suite.

Nous sommes toujours collègues, et nous nous entendons toujours bien. Il ne fait jamais référence à cet épisode, ne l’utilise pas pour être méchant ou se moquer et ne semble pas non plus m’éviter.

En fait, il gère beaucoup mieux la situation que moi. car de mon côté, je suis forcé de constater que j’ai toujours beaucoup d’attirance pour lui.

Comment faire pour passer à autre chose ?

 

 

Accepter, prendre ses distances et avancer

 

Bonjour Clotilde,

Merci pour ton témoignage ! Déjà bravo pour avoir réussi à avouer ce que tu avais sur le cœur. Ça demande beaucoup de courage, surtout dans un environnement professionnel où les conséquences peuvent être nombreuses et incontrôlables.

Même si tu dois encore ressentir un peu de déception, avec le recul, tu regarderas cette histoire de ta vie sentimentale avec beaucoup de fierté. Tu as eu le courage d’avouer ce que tu avais sur le cœur et de te livrer sur ce que tu ressentais. Cette attitude est l’attitude gagnante, et si tu continues avec le même état d’esprit, je suis certain que tu trouveras bientôt l’amour.

Concernant la réciprocité, c’est malheureusement le jeu de l’amour. On ne choisit pas de qui on tombe amoureux ou amoureuse. De la même façon, on ne peut empêcher les gens de tomber amoureux ou amoureuse de nous.

Dans ton histoire, tu as eu la chance de croiser quelqu’un de compréhensif et mature sentimentalement. Il a réussi à t’expliquer simplement qu’il n’éprouvait pas la même chose que toi.

Certaines personnes ménagent moins leur soupirant et choisisse une approche plus méchante pour faire comprendre à leur prétendant / prétendante qu’il ou elle n’ont pas leur chance.

Quelque part, c’est aussi la configuration de ce refus qui rend difficile le fait de passer à autre chose. Tu es en face d’une personne gentille, qui possède de vraies qualités humaines. Difficile de renoncer à ce type de personne.

Mais pour ton bien, il va falloir y arriver. Ce que tu peux faire, c’est tout simplement, remettre un peu plus de distance avec cet homme.

Tu t’étais rapproché de lui ces dernières, il serait bon de t’en éloigner un peu. Si jamais il le prend mal, explique-lui les raisons de cette prise de distance, que ce n’est pas contre lui, mais pour ton bien. D’après ton témoignage, je suis sûr qu’il comprendra parfaitement.

Ensuite, il faut que tu réussisses à avancer de nouveau dans ta vie sentimentale. Tu dois redynamiser celle-ci en cherchant à faire de nouvelles rencontres.

Prendre ces distances d’un côté, et plus s’investir dans ta vie sentimentale de l’autre, c’est ce qui te permettra de passer rapidement à autre chose.

1 Commentaire

  1. Bonjour,

    Moi c’est Sarah, je n’ai jamais connu de coup de foudre avant cet épisode et je n’y croyais pas vraiment. J’ai eu des relations amoureuses, j’ai été folle amoureuse et actuellement je suis en couple depuis 4 ans.

    Il se fait que j’ai eu un coup de foudre pour un homme plus âgé que moi d’une dizaine d’année via ma vie professionnelle.

    Nous travaillons dans le secteur médical et nous sommes indépendants. Mais étant plus âgé il est un peu mon superieur. Nous sommes de la même région.

    Je l’avais déjà aperçu il y a moins de 6 mois à un congrès de médecine où nous étions plusieurs du métier à être réunis. Et je me souviens avoir été interpelée par cet homme parce qu’il me regardait avec insistance (en tout bien tout honneur) juste me regarder et je ´avais remarqué.

    Je me souviens avoir été troublée à cet instant et avoir tenté de connaître son identité en vain. A ce moment là, il n’était pas encore mon supérieur.

    Il y a plus ou moins un mois, j’ai cherché à travailler ailleurs et il m’a contacté pour me proposer un poste à l’hôpital sous sa responsabilité. J’ai très vite été convoquée pour un entretien qui s’est très bien passé et j’ai commencé quelques jours plus tard.

    Lors de cet entretien je lai reconnu (cfr le congrès) et j’ai été agréablement surprise de le revoir. Ça m’a rendu heureuse alors que je suis en couple. Durant ces 6 mois avant l’entretien je me souviens avoir cherché après sur les réseaux en vain.

    Il a toujours été particulièrement prévenant par mail et message. Toujours souriant quand il me croisait.

    J’en rêve la nuit, je pense à lui tout le temps je dors mal j’espère chaque jour qu’il va me proposer de se voir.

    Je ne le connais pour ainsi dire pas du tout Mais je sais pas ce qui m’arrive c’est pire que d’être amoureuse je l’ai dans la peau.

    Je ne comprends pas ce qu’il m’arrive.

    A la fois ça me rend très heureuse et en même temps je ne me maîtrise plus. Ça me fait pleurer de joie de nerf de tristesse. D’autant que je suis avec qqun.

    Et le pire, je ne sais même pas Si cela est réciproque.

    Peut être est il simplement gentil de nature et prévenant.

    Il me plaît et je ne peux m’empêcher d’imaginer qu’il se passe quelque chose

    Il va de soi que jamais je n’oserai avouer ce que je ressens. Premièrement dans notre milieu professionnel je ne l’assumerai pas de me prendre un râteau même si il est vrai que souvent entre médecins des couples se forment.

    Mais si cela devait être réciproque je me dis que cela me mettrait vmt dans l’embarras et je ferai souffrir cette personne qui partage ma vie et je me sens horrible.

    Moi qui ai toujours juger et critiquer les Gens infidèles. Là je me sens comme jetée à terre d’un Coup de pied dans le derrière.

    C’est comme une claque ce qu’il m’arrive.

    Je me sens si perdue et si seule.

    Je n’ose en parler à personne tellement je me sens coupable.

    J’essaie chaque jour d’oublier de me convaincre que c’est dans ma tête. Que je me suis faite un film. Et que surtout c’est pas bien.

    Comment une chose pareille peut elle arriver.

    Je n’y croyais Mais et maintenant je maintiens que les sentiments ne se contrôlent pas.

    Sarah

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *